Les symptômes principaux provoqués par la COVID-19 sont la fièvre et des signes respiratoires de type toux ou essoufflement. Pour rappel l’employeur est responsable de la sécurité et de la santé des salariés et doit agir pour prendre les mesures de protection nécessaires.
En cas de symptômes graves, vous devez contacter le 15. Si le salarié est contaminé, vous devez :

  • Le renvoyer de suite à son domicile avec un masque et lui demander d’appeler son médecin de traitant ;
  • Informer les autres salariés d’un cas possible d’infection afin qu’ils soient vigilants à l’apparition éventuelle de symptômes et qu’ils restent à domicile si c’est le cas ;
  • Prendre toute mesure d’organisation adaptée ;
  • Procéder sans délai à un nettoyage approprié des surfaces concernées par le risque de contamination.
  • Contacter la médecine du travail afin d’obtenir des recommandations

 Si un salarié est asymptomatique mais est considéré comme étant « cas contact étroit » ?

  • Le salarié doit prendre contact avec son employeur pour l’informer ;
  • Il doit contacter son médecin traitant qui pourra prescrire un arrêt de travail s’il l’estime nécessaire.

L’identification des cas contacts s’effectue par le médecin et l’Assurance Maladie.
N’hésitez pas à revenir vers nous en cas d’interrogation ou si vous avez besoin d’aide. 

http://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Les symptômes principaux provoqués par la COVID-19 sont la fièvre et des signes respiratoires de type toux ou essoufflement. Pour rappel l’employeur est responsable de la sécurité et de la santé des salariés et doit agir pour prendre les mesures de protection nécessaires.
En cas de symptômes graves, vous devez contacter le 15. Si le salarié est contaminé, vous devez :

  • Le renvoyer de suite à son domicile avec un masque et lui demander d’appeler son médecin de traitant ;
  • Informer les autres salariés d’un cas possible d’infection afin qu’ils soient vigilants à l’apparition éventuelle de symptômes et qu’ils restent à domicile si c’est le cas ;
  • Prendre toute mesure d’organisation adaptée ;
  • Procéder sans délai à un nettoyage approprié des surfaces concernées par le risque de contamination.
  • Contacter la médecine du travail afin d’obtenir des recommandations

 Si un salarié est asymptomatique mais est considéré comme étant « cas contact étroit » ?

  • Le salarié doit prendre contact avec son employeur pour l’informer ;
  • Il doit contacter son médecin traitant qui pourra prescrire un arrêt de travail s’il l’estime nécessaire.

L’identification des cas contacts s’effectue par le médecin et l’Assurance Maladie.
N’hésitez pas à revenir vers nous en cas d’interrogation ou si vous avez besoin d’aide. 

http://www.gouvernement.fr/info-coronavirus