• Slide 5
  • Slide 4
  • Slide 3
  • Slide 2
  • Slide 1

Le mot du président

LA LETTRE DU PRESIDENT

Chères Consœurs, Chers Confrères,

 

Après ces moments difficiles qu’a vécu notre Pays, appeler à poursuivre notre défense commune dans le cadre de notre syndicat professionnel l’UMIH par un renouvellement de notre cotisation annuelle pourrait passer pour une mission difficile.

Non, il n’en est rien car c’est dans ces circonstances qu’on a besoin plus et encore de se regrouper, de défendre nos intérêts professionnels en expliquant sans relâche à nos élus qu’ils doivent alléger les contraintes administratives, réglementaires, sociales, fiscales auxquelles nous sommes nous aussi soumis et bien sûr nous défendre physiquement contre les violences urbaines.

Je suis personnellement satisfait que notre demande formulée depuis plusieurs années de pouvoir faire bénéficier nos collaborateurs d’une prime de fin d’année sans charges, sans fiscalité ait été satisfaite.

Quant aux heures supplémentaires, c’est le rétablissement d’une mesure qui permet de poursuivre la réhabilitation du travail en face des aides qui maintiennent trop souvent nos compatriotes dans un assistanat dévalorisant alors que nous cherchons désespérément de la main d’œuvre qualifiée.

Dommage que tout ceci vienne après des violences qui se trouvent de ce fait légitimées mais ne participons pas à rajouter par nos propos, nos comportements des difficultés à notre pays qui a besoin de restaurer à l’international son image de lieu de grand hospitalité humaine, gastronomique et culturelle.

Alors poursuivre votre participation en adhérant à l’UMIH  la plus grande communauté nationale et départementale d’Hôteliers, de Restaurateurs, de Cafetiers, de Discothécaires de France  me semble une obligation professionnelle.

 

Dois-je vous rappeler toutes les actions de défense auprès des pouvoirs publics ou d’aide à nos adhérents de Seine Marmite qui sont menées ?

Un exemple emblématique : Sans bloquer le pays mais en argumentant pied à pied, l’UMIH a en début d’année 2018 convaincu le gouvernement qu’il faisait faute route lorsqu’il envisageait une modification à la hausse de notre taux de TVA. Nous avons réussi à repousser cette très mauvaise idée par des arguments économiques puissants grâce à notre Union.

La lecture de notre magazine NOUS vous éclaire tous les mois sur ces points multiples  de combat et de négociation avec les pouvoirs publics. :

La dernière et non des moindres est notre dépôt de plainte pour concurrence déloyale face à AIRBNB.

Quant à l’aide personnelle sur tous les sujets réglementaires qui rythme notre vie d’entrepreneur, vous savez que Peggy Lavercher, adossée aux compétences de nos experts nationaux, est à votre disposition toute l’année pour vous aider.

Oui alors il faut poursuivre votre adhésion  nous avons besoin chacun d’entre nous des autres professionnels regroupés dans une structure départementale et nationale. Tout seul nous ne pesons rien !

Ensemble dans l’UMIH notre poids économique fait qu’on nous écoute et respecte nos demandes.

Un de nos prochains combats est bien sur la formation de nos jeunes pour trouver les compétences pour faire tourner nos affaires et après-demain les reprendre.

Dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle, l’UMIH va jouer un rôle majeur, leader.

Nous aurons besoin des compétences de tous pour éclairer notre chemin professionnel.

N’hésitez à venir voir Peggy au M.I.N de Rouen à lui faire part de vos demandes, de vos suggestions.

Allons, nous sommes des entrepreneurs dynamiques et devons par obligation rester optimistes  pour nous, nos familles, notre Pays, aussi je vous souhaite au nom de l’UMIH qui regroupe 70 % de  notre profession une bonne année 2019 pleine de bonheur personnel et de succès professionnel.

2019 verra dans notre belle Normandie de grands événements qui devraient participer fortement à faire tourner nos affaires.

Soyez assurés, Chères Consœurs, Chers Confrères, de mon engagement  bénévole au service de nos professions et de la défense de nos intérêts communs.

 

Le Président,                                                          

Philippe COUDY                                                                 

 

lire la suite

Actualités

  • Les Diners Des Amis de l’Umih
      Se rencontrer entre professionnels du même secteur, échanger, débattre, ne pas rester isolé et défendre nos intérêts communs face au pouvoirs publics, telle est la vocation du diner des Amis de l’UMIH.               
  • Dieppe : la réaction à la hausse de la taxe hôtelière
    L’assemblée nationale a adopté cette semaine un amendement déposé par la députée socialiste Sandrine Mazetier.   Ils prévoit à partir de septembre un tarif de taxe de séjour  pouvant s’élever jusqu’à 8 euros par nuitée (au lieu d’1,50 euro). Cette hausse serait proportionnelle au classement de l’hôtel ou de la résidence hôtelière. C’est la commune qui en fixe le prix.Un autre amendement prévoit(...)