Chères Consœurs, Chers Confrères,

Cette année 2019 est une année très contrastée.

Des gilets jaunes qui nous ont fortement gêné en fin d’année dernière et début de cette année nos activités, une saison touristique et un climat très favorable en règle général pour la plus part de nos affaires, pour Rouen une énorme difficulté d’activité pendant cinq semaines dû à cet incendie du 26 Septembre, et puis pour finir l’année en beauté ces inquiétudes sur une grève et des mouvements sociaux qui pourraient perdurer sans oublier le lancement d’une campagne municipale qui forcément va aviver les tensions et les positions outrancières.

Mais, dans ce monde incertain et parfois difficilement prévisible, nos cafés hôtels restaurants restent néanmoins, pour nombreux de nos compatriotes, des points de référence importants.

Ils aiment y aller, ils aiment s’y retrouver et malgré les plates-formes numériques diverses qui bouleversent les données, nous avons une vraie cote d’amour vis-à-vis de la majorité des populations.

Alors, oui, demeurent de nombreux problèmes comme ceux de la formation de nos collaborateurs et de la pénurie compte tenu des besoins aujourd’hui mondiaux et non hexagonaux, ceux de l’inégalité de traitement entre les Plates-formes d’hébergement et L’hôtellerie… et puis les soucis plus locaux de nos métiers liés aux droits de terrasse, aux nuisances nocturnes, aux contrôles parfois abusifs de l’administration …

C’est pour ces différentes raisons que nous avons besoin d’une solidarité interprofessionnelle que seul un syndicat fort, sérieux et responsable peut incarner !

L’UMIH, premier syndicat des Hôtels Cafés Restaurants et Discothèques en France travaille croyez-moi au niveau national d’arrache-pied pour défendre nos intérêts professionnels; je prendrai seulement trois exemples parmi tant d’autres :

  • La proposition de loi du rétablissement des préenseignes pour nos confrères installés en campagne et dans nos villages,
  • la création de nouvelles licence 4 pour les mêmes,
  • la création d’une 6ème catégorie d’ERP avec des normes plus allégées…

Localement un syndicat peut porter aussi vos revendications individuelles et collectives ce que nous avons fait avec régularité avec bien évidemment toutes les limites de nos bénévolats respectifs. 

L’UMIH 76 ne peut être que la somme de nos engagements individuels que j’essaye de mon mieux de coordonner mais c’est surtout notre force collective qui nous permet de résoudre les problèmes de chacun quand ils se posent c’est la raison pour laquelle je vous invite à renouveler votre adhésion pour l’année 2020 et si vous le souhaitez participer encore plus au sein de notre structure départementale qui est vous le savez uniquement à votre service et qui est la vôtre.

N’hésitez à venir voir Peggy au M.I.N de Rouen à lui faire part de vos demandes, de vos suggestions.

Je vous souhaite au nom de l’UMIH qui regroupe 70 % de notre profession un Très Joyeux Noël et une bonne année 2020 pleine de bonheur personnel et de succès professionnel. 

Soyez assurés, Chères Consœurs, Chers Confrères, de l’assurance de mon dévouement confraternel.

 

Le Président,                                                          

Philippe COUDY